WordPress, Drupal, Prestashop, Magento, … , CMS web : que faire ?

En tant que developpeur depuis de nombreuses années, et désormais CTO de Up 2 Social, j’ai eu l’occasion de me frotter à plusieurs CMS. Je vais en évoquer 4 aujourd’hui, et surtout donner mon avis sur ce qui fait le succès d’un CMS.

Un CMS, c’est quoi ?

Un CMS c’est un Content Management System. Un Système de Gestion de Contenu (SGC en français donc). C’est un outil permettant, dans le monde du web, à des non-initiés de se créer un site web sans aucune connaissance technique et de pouvoir simplement le mettre à jour. Par exemple ce site utilise le CMS WordPress.

CMS blog

Les 4 CMS dont je souhaite parler peuvent se regrouper en 2 catégories : les CMS dédiés aux blogs (WordPress et Drupal) et ceux dédiés aux sites e-commerce (Prestashop et Magento). Toute fois il est possible de transformer WordPress et Drupal en plateforme de e-commerce.

Tous sont basé sur une techno dites “LAMP” pour Linux, Apache, MySQL, PHP. Des technos standards donc que l’on peut trouver chez tout hébergeur.

Tous ces CMS présentent la possibilité d’ajouter des modules (ou plugins) pour ajouter des fonctionnalités et de changer le “thème” pour modifier l’apparence du site.

WordPress

WordPress est un des CMS les plus répandus. C’est d’ailleurs la plateforme de blogging majoritaire. Créé en 2003, cette plateforme présente une installation et une gestion très simple. La prise en main est immédiate. La recherche de plugins et de thèmes est assez fastidieuse car il en existe un nombre impressionnant ! La plateforme étant très simple techniquement, les developpeurs s’en donnent à coeur joie ! Vous pouvez soit installer le CMS sur vos serveur, soit le laisser hébergé chez WordPress. Ce qui permet de l’installer encore plus facilement.

Accéder au site de WordPress

Drupal

Drupal est très proche de WordPress. De la même façon l’installation est très simple, la prise en main est tout aussi efficace. Drupal est souvent aux coude à coude avec WordPress selon les classements. Toute fois la plateforme est un peu plus complexe techniquement ce qui donne un catalogue d’extensions moins fourni. L’avantage est que les extensions sont souvent plus “proprement” codées. A l’inverse de WordPress, Drupal ne propose pas de solution d’hébergement.

Accéder au site de Drupal

CMS e-commerce

Prestashop

Cocorico, Prestashop est une entreprise française ! Prestashop est donc un CMS dédiés aux sites marchands. Impossible donc d’en faire une plateforme de blogs. Prestashop est lui aussi très simple d’utilisation et d’installation. Il dispose d’un “store” de plugins pour améliorer son magasin et d’un catalogue de thèmes bien fourni pour en modifier l’apparence.

Accéder au site de Prestashop

Magento

Magento a l’avantage de bénéficier de la force de frappe d’EBay. En effet, le projet commencé en 2008 se voit progressivement racheté par EBay qui en detient 100% depuis mi-2011. Magento est beaucoup plus lourd à l’utilisation. Et techniquement parlant je ne vous en parle pas ! Le catalogue d’extension est beaucoup moins fourni, mais les compétences techniques necessaires pour réaliser un module étant plus importantes, les plugins sont en général très solide. Mais rarement gratuit car ils nécessitent un vrai travail et ont peu de concurrence. Compter minimum 40€ pour simplement ajouter le bouton like de Facebook !

Accéder au site de Magento

Comment un CMS s’impose-t-il ?

Des 4 CMS cités plus haut, le plus répandu est sans hésitation WordPress. Et la raison en est simple : il est simple. Ces outils s’adressent à des webmasters ayant peu de connaissances techniques ou ne voulant pas passer du temps sur la création d’une plateforme. Mais il est important pour eux de pouvoir modifier et customiser le site pour le rendre à leur image. WordPress étant une plateforme très simple à prendre en main pour un developpeur ou pour un web-designers en fait un terrain de jeux idéal pour se tester et montrer ce que l’on sait faire. Aussi il existe un nombre impressionnant de sites proposants des modules et/ou des thèmes pour wordpress. Face à tant de possibilité, les utilisateurs ne peuvent être que satisfait !

A l’inverse la plateforme Magento est très complexe à prendre en main pour un developpeur. Ce qui réduit la liste des extensions et thèmes. Et comme évoqué plus haut, ils sont souvent payant.

En contre partie, WordPress étant plus simple à prendre en main, les thèmes et/ou extensions ne sont pas toujours créé très proprement. En conséquence on se retrouve facilement avec un thème qui sera long à charger et ne facilitera pas le référencement simplement à cause d’un code mal géré. De même il n’est pas rare d’avoir des extensions qui rentrent en conflit entre elles car les extensions ne sont pas assez verrouillées. De son côté Magento bénéficie de thèmes et d’extensions très solides et donc les problèmes liés à ces aspects sont quasi inexistant.

La réussite d’un CMS ne dépends à mon sens donc que à sa simplicité et son catalogue.

WordPress mène donc la danse. On retrouve le meme principe dans l’univers du Mobile : Apple, avec son store très riche a longtemps était leader de son secteur. Android offrant encore plus de possibilité de customisation voit ses parts de marché augmenter au fur et à mesure, notamment aux US où Android est devant Apple.

La qualité d’un CMS, elle, est plus subtil. Elle tient d’un savant mélange entre : modularité de la plateforme, facilité pour les developpeurs, règles de dev imposant une certaine qualité, simplicité pour l’utilisateur.

Et je dois avouer que de ce côté là PrestaShop est très bon ! Pour un blog je recommande WordPress mais avec des pincettes, a cause d’un catalogue non contrôlé.

Il est important pour une plateforme de contrôler son environnement et son store. J’y reviendrais dans un prochain article. En attendant, quel est votre avis sur ces CMS ? Ou votre avis sur mon avis ?

8 thoughts on “WordPress, Drupal, Prestashop, Magento, … , CMS web : que faire ?”

  1. J’ai hâte de lire ton prochain article sur les dépôts d’application contrôlés par le propriétaire de la plate-forme/par une communauté/par personne. Quelles sont les options possibles? quels avantages? quels risques?

    De mon coté, j’utilise wordpress simplement car c’est plus simple comme tu le dis si bien.

  2. Houla, je trouve ta vision de Drupal très restrictive.
    Contrairement à WordPress, il plus loin, vraiment bien plus loin qu’un moteur de blog. Par exemple le site de la maison blanche est fait en Drupal. Tout comme monjardin.carrefour.fr du groupe carrefour.
    Même si WordPress tend a évolué du blog vers le CMS à part entière. Drupal est très loin devant sur ce point là.

  3. @Charles, j’y travaille. a mon avis tu sais déjà un peu ce que j’en penses ;)

    @Philippe : Drupal et WordPress sont des CMS surtout utilisé pour le blogging et toutes deux permettent de faire des sites “vitrines” sans faire de blog. Je ne pense pas que Drupal soit plus adapté que WP pour un site vitrine.
    Ces 2 plateformes ont le lourd avantage de pouvoir tout faire : un blog, un site, un e-marchand, …

  4. @Bib Étonnant que tu n’aies pas cité Joomla qui au meme titre que WordPress et Drupal est très utilisé.

    Enfin je rejoins un peu Philippe et je trouve que ta vision de Drupal est bien réductrice, il s’agit d’un CMS d’une puissance ahurissante qui n’a pas grand chose à voir avec WordPress.
    En fait lorsque je dis pas grand chose c’est qu’ils ont à peu près les memes bases mais ça s’arrete la.

    Beaucoup plus difficile de prise en main pour les néophytes, Drupal s’avère être une solution ultra performante pour des gros sites grace à la variété de ses fonctionnalités.
    Il s’agit en plus d’un CMS très robuste, très sécurisé ce qui peut s’avérer un choix fondamental en fonction du type de site qu’on souhaite mettre en place.
    Pour rappel france 24, figaro, le times ont des sites réalisés sous Drupal

    Bien sur l’avantage de WordPress est sa communauté très importante qui crée au fur et à mesure des outils permettant de combler les manques.

    Enfin ceci n’est que mon humble avis héhé

  5. @Damien : je n’ai pas parlé de Joomla car je ne l’ai pas pratiqué. Il serait donc mal placé pour moi d’en parler.
    Pour Drupal, comme je le disais dans les commentaires : oui Drupal permet de faire plus que du blogging, mais WordPress aussi.
    J’ai remarqué que les personnes ayant pratiqué de manière avancée Drupal le préfère à WordPress arguant que Drupal permet d’en faire plus, mais l’inverse est vrai aussi : ceux qui ont fortement pratiqué WordPress le préfère à Drupal ;)

    Ces 2 CMS sont très très proche. En les pratiquant bien, on peut tout faire !

  6. Désolé de découvrir cette conversation un peu tard, mais comparer Drupal à WordPress est très très réducteur… WordPress est un CMS générateur de blog… et plus par extension de sa fonction première. Drupal est un CMS mais aussi CMF pour les puristes… l’utilisation et l’utilité des 2 sont différents… évidemment quand on utilise Drupal pour faire un site de 10 pages avec une arborescence simple… on peut le comparer à wordpress, tout comme comparer une voiture de course à une voiture normale pour rouler sur une petite route de campagne…

    Ensuite tu ne réponds pas à la question que tu poses en titre de ton article… ce qui aurait été intéressant, c’est de développer les différentes approches, en vis à vis des différents besoins. Et quid des gens (nombreux) qui se posent la question du comment je développe un magazine et une partie institutionnelle très fournie dans un site e-commerce… dois-je dé-doubler mes sites ou est-ce que les outils e-commerce fournissent des gestionnaires de contenus à la hauteur ?

    Désolé, mais je trouve vraiment dommage de ne pas aller au bout des choses quand on pose un sujet intéressant.

  7. Bonjour,

    Cet article me choque ! Je ne pense pas que tu ai beaucoup pratiqué Drupal Bruno ou alors tu n’a pas du fouiller bien loin pour penser que Drupal et WordPress sont tous deux ne serais-ce qu’approchants le même niveau.

    WordPress est certe aujourd’hui plus qu’une plateforme de blogging, cependant il reste très basique par rapport aux possibilités offertes par Drupal.

    “Drupal est souvent aux coude à coude avec WordPress selon les classements”

    Mais de quels classements parles-tu ? Je crois bien même que c’est la première fois que je lis un article qui compare sérieusement Drupal à WordPress et qui plus est, qui le mette au même niveau.

    Comprenons nous bien je ne dénigre pas WordPress c’est un très bon CMS Pour des sites vitrines et des blogs mais de la à le comparer à Drupal, faut pas pousser non plus.

    “ce qui donne un catalogue d’extensions moins fourni”

    Je ne connais pas le nombre de dev sur WordPress ni le nombre de modules mais ce dont je suis certain c’est que Drupal en a tout de même 5796 rien que pour Drupal 7 qui pourtant est relativement récent.

    Et il faut bien préciser que la qualité des modules sur Drupal est bien souvent irréprochable, qu’ils sont mis à jour très régulièrement et traduits en je ne sais combien de langues par une communauté très active.

    Qui plus est, tu devrais aussi parler de Drupal Commerce dans la partie e-commerce pour être complet dans ton article ce qui est, je suis navré de te le dire, loin d’être le cas.

    Enfin bref, à mon avis tu devrais pousser un peu plus tes investigations sur Drupal. Tu mettrais ainsi ton article à jour en mettant Drupal dans une catégorie autre que celle des Blogs…

    Bonne continuation !

  8. Je reviens ici (presque 18 mois après l’écriture de cet article) pour découvrir que j’ai donc choqué du monde…
    @Besky j’en suis désolé.

    J’ai beaucoup pratiqué WP, un peu moins Drupal il est vrai. Mais j’ai encore plus pratiqué les 2 depuis la parution de cet article. dans la création de thème et de plugin.

    Et oui, Drupal en effet peut être considéré comme bien plus qu’un CMS, mais bien un CMF. Mais je vais encore vous choquer : WordPress aussi.

    On peut faire plus avec Drupal que WP : faux.
    Dans les 2 cas les extensions existantes permettent de faire énormément plus qu’un blog. Dans les 2 cas avec un peu de travail on peut en faire encore plus.

    On peut en faire plus plus facilement avec Drupal : faux.
    WP est plus simple a appréhender techniquement pour une jeune developpeur, mais du coup on fait vite des choses pas propre, et on perd du temps.
    Drupal est très carré, ce qui en fait un CMF plus complexe a prendre en main que WP, mais au final on gagne du temps.

    Enfin, pour la grande majorité des sites, leurs auteurs recherche une simplicité. Et sans hesitation WP est plus simple a mettre en place, a customiser, et a alimenter par un néophyte que Drupal.

    Le catalogue maintenant :
    Drupal a une force considérable à mon sens sur WP : les extensions sont “validées” par une communauté. Et ca change tout. Et surtout ca maintient un niveau de qualité.
    Mais le catalogue de WP est beaucoup plus fourni. Car n’importe qui (et le choix du mot n’est pas au hasard) peut créer une extension et la mettre sur le “store” WP.
    On retrouve presque la différence entre Apple et Android. D’un côté un environnement plus difficile a appréhender et un store controlé, de l’autre un environnement simple et un store sans contrôle. Pour mon telephone j’ai choisi Apple.
    Pour un blog ou un site “vitrine” je choisis WP.

    Pour un site ou un service que je crée? ni l’un ni l’autre. Avec le temps j’ai mon framework qui s’avère bien plus modulable et fiable que ceux ci ;)

    Un grand merci pour vos réponses, au plaisir de continuer cette conversation ici, ou ailleurs ;)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>